Quelles chaussures porter avec une robe de cocktail ou pour une soirée ?

La chaussure est un élément clé déterminant le succès d’une soirée. D’abord, elle détermine la réussite de la tenue, et en plus, elle peut vous ruiner la soirée dans le cas où elle vous fait mal aux pieds. Si vous voulez choisir une chaussure adaptée à vos besoins ainsi qu’à votre goût, prenez en compte certains critères. Mettez également en valeur le type de soirée que vous alliez assister.

Choisir les chaussures en fonction du style de la robe

Les chaussures plates ou à petit talon sont plutôt adaptées aux robes courtes. Par contre, les robes longues vont bien avec les talons. Pour les robes de soirée, la plupart des femmes font le choix des escarpins. Pour ces dernières, il existe plusieurs types, mais les plus adaptés pour une soirée sont les escarpins à plateformes, ou les escarpins à bouts ouverts, ou les escarpins à brides. De l’autre côté, il faut voir également l’assortiment des couleurs entre robe et chaussure.

Prendre en considération le confort

À une soirée, c’est sûr, vous allez danser ; ainsi, il faut tenir en considération dans le choix des chaussures le confort des pieds. D’abord, vous voulez à tout prix vous éviter de vous tordre la cheville. Ainsi, il faut modérer la courbure entre l’avant et l’arrière du pied. En plus, vous voulez également éviter d’avoir des ampoules pendant et après la soirée. Et donc, il faut appliquer des mesures préventives avant la soirée. Il consiste à l’utilisation d’embauchoirs pour écarter les chaussures. Et au moment de la soirée, pour réduire la sensation de douleur, mettre demi-semelles en gel siliconé. Il faut rester pragmatique dans le choix de nos chaussures de soirée. Évitez de faire référence aux stars, qui optent pour des talons trop hauts seulement pour l’apparence. Il est plus raisonnable pour aller en soirée de mettre des talons entre 8 à 10. L’épaisseur du talon détermine aussi la stabilité et le confort des escarpins. Ils sont plus confortables et stables avec des talons épais. Il faut aussi avoir en tête la faible inclinaison des pieds, donc des escarpins moins cambrés. D’autant plus que la cambrure est beaucoup plus importante avec les petits pieds.

Mettre en valeur l’esthétique

Il faut faire la nuance entre l’apparence des chaussures sur table et aux pieds. Il existe des chaussures qui sont bonnes à voir sur les photos ou aussi dans les vitrines, mais ne le sont pas forcément aux pieds. Ce qu’il faut bien tenir en compte est la matière dont elles sont faites et le confort des pieds qui va avec. Les escarpins en cuir sont plus durs, plus chics et en plus protègent les pieds contre la formation des ampoules, car ils limitent la transpiration et les frottements. Même avec les escarpins en textile, il faut veiller à ce que l’intérieur soit en cuir pour s’assurer des avantages précédemment cités. En plus de la stabilité et le confort, l’épaisseur des talons contribue également à votre apparence. Les escarpins à talons aiguilles sont l’idéal pour les jambes fines. Il faut être prudent par rapport à l’épaisseur des talons. Concernant le bout, il convient bien actuellement de porter les escarpins à bouts légèrement pointus, mais seulement avec les petits pieds, car ils allongent les pieds. Les bouts en amande vont bien pour les escarpins à talon épais. Au niveau de la couleur, l’idéal est l’escarpin noir. Quand bien même, éviter les escarpins noirs mats qui sont un peu fades. Ensuite, les escarpins rouges sont plus polyvalents et s’adaptent aux tenues convenables en automne et en hiver. Les escarpins corail et rouges offrent du style aux tenues et s’adaptent à d’innombrables possibilités.