Maroquinerie en cuir vegan adapté à toutes les femmes

Maroquinerie en cuir vegan
Le bien-être animal est une préoccupation qui ne se limite plus seulement au domaine alimentaire. De nombreuses personnes souhaitent acheter des produits ou accessoires « cruelty free », sans composants issus du règne animal ou qui découlent de son exploitation. La maroquinerie n’échappe pas à cette tendance.

Des substituts du cuir élégants

Depuis plusieurs décennies, surtout pour des raisons de coût, des cuirs artificiels ont été mis au point. Ces matériaux présentent un aspect similaire à celui d’une peau d’agneau (ou autre animal) tannée. Ils intègrent souvent un fort pourcentage de matière plastique. C’est le cas du skaï ou simili-cuir qui contient parfois aussi de la cellulose, avec une finition en PVC. Un tel type d’ersatz a cependant des inconvénients car sa fabrication est polluante. Des alternatives plus écologiques ont donc la faveur des consommatrices soucieuses de l’environnement. Sur vdeb.net, la maroquinerie vegan femme est à l’honneur. Plusieurs matières végétales peuvent avantageusement remplacer le cuir issu de l’artisanat ou de l’industrie mégissière. Il est donc facile désormais d’arborer un joli sac en cuir vegan femme produit à base de plantes diverses. Les articles de maroquinerie de ce style sont néanmoins solides … et durables !

Des plantes pleines de ressources

Connues pour d’autres vertus, certaines essences végétales sont devenues des éléments utiles à la maroquinerie vegan femme. L’ananas, plante tropicale de la famille des broméliacées est désormais recherché pour ses feuilles qui permettent d’élaborer un textile souple et résistant. Cette invention remonte à 2008 et elle a vu le jour aux Philippines. L’eucalyptus, arbre bien connu pour ses feuilles odorantes est lui aussi exploité pour produire un cuir solide, éthique et non polluant. Depuis 2014, ce végétal sert à élaborer des ceintures au chic très écologique. La maroquinerie en liège a elle aussi le vent en poupe. Ce matériau est plein d’atouts : il est léger, imperméable et prélevé sur l’écorce du chêne-liège, entre autres. Tous ces végétaux permettent d’élaborer divers styles de sacs à main, à la fois « fashion » et éco-responsables.

Différents types de sacs distingués

Besace, pochette, fourre-tout … autant de complices du look des femmes, à choisir en version vegan et à combiner harmonieusement à sa tenue. Les teintes neutres permettent de les harmoniser avec tous les styles de vêtements. Il suffit donc d’opter pour un sac noir, beige ou camel. Si l’on choisit cet accessoire avec un aspect « multi-occasions », inutile d’en changer lorsque l’on sort en soirée après une journée au bureau. Une pochette avec une bandoulière permet de n’emporter que le strict minimum. Une besace en matière souple contient tout ce dont on peut avoir besoin … et même davantage ! Il est toutefois déconseillé de porter un trop grand sac à main lorsque l’on est petite, pour des raisons d’harmonie des proportions. Côté couleurs, la fantaisie a toute sa place avec une tenue sobre : n’hésitez pas et osez le corail ou le bleu Klein !